Les services de soins
> Coordination du don d’organes et de tissus
Chef de service Cadre(s) de santé

Cadre supérieur de santé
Christian RAGGIOLI

Présentation de l'activité

Les coordinations hospitalières n’existent que dans les établissements autorisés par l’Agence Régionale de Santé et qui souhaitent remplir la mission de santé publique relative au prélèvement et à la greffe. Cependant, les établissements qui n’ont pas d’autorisation (CH de Salon, Manosque… et les cliniques) peuvent participer au recensement et collaborer avec les autres établissements du réseau dans ce domaine d’activité. En effet, le CHIAP appartient au réseau des Coordinations hospitalières piloté par l’AP-HM, qui comprend aussi le CH de Toulon ou Avignon.

L’équipe  de professionnels se compose d’un médecin coordinateur – souvent un médecin réanimateur- ainsi que d’une infirmière ou infirmier spécialisé(e) ou pas. Une formation spécifique auprès de l’Agence de la biomédecine est indispensable car la prise en charge globale du patient et de sa famille tout au long du processus du don demande des connaissances et une posture spécifiques. Cependant le binôme médico-infirmier ne travaille pas de manière isolée. Il recherche, bien au contraire, à développer un véritable travail d’équipe avec tous les professionnels impliqués, et ils sont nombreux. La Coordination porte bien son nom…!

Les missions des coordinations hospitalières sont nombreuses et il convient d’en garder présentes à l’esprit les principales :

  • Veiller au respect de la loi et de l’éthique qui entourent le prélèvement, c’est-à-dire : Gratuité, Anonymat, Consentement présumé.
  • Coordonner les prélèvements en fonction des intervenants internes et externes, en liaison avec l’Agence de la biomédecine du secteur (pour le CHPA : ABM de l’hôpital Salvator à Marseille)
  • Assurer la sécurité et la qualité des greffons et la biovigilance
  • Rencontrer et suivre les proches du donneur : les receveurs peuvent transmettre des nouvelles aux proches du donneur par l’intermédiaire de la Coordination, tout en préservant l’anonymat
  • Assurer l’information sur le Don auprès des professionnels de son établissement et des établissements du territoire et auprès des usagers

 

Quand et comment la Coordination intervient-elle ?

  • Pour le don de tissus et plus particulièrement de cornées, l’infirmière de Coordination peut rencontrer la famille ou les proches si le défunt est un donneur potentiel, dans  les 24h qui suivent le décès.
  • En revanche le don d’organes n’est possible que pendant quelques heures grâce au maintien artificiel et temporaire de la respiration et de la circulation. Dans ce cas, la Coordination accompagne le donneur depuis le diagnostic de mort cérébrale jusqu’à la restitution du corps à la famille.

Dans les deux cas, la partie la plus délicate est celle du recueil du témoignage des proches puisqu’elle intervient à un moment très douloureux. Il faut donc leur laisser le temps de surmonter l’annonce du décès, en les recevant avec humanité, dans un lieu calme et adapté. Puis, si la personne n’avait pas transmis sa volonté, il faut aider les proches à réfléchir à ce qu’il aurait souhaité. La Coordination est également là pour expliquer, rassurer, soutenir et garantir le plus grand respect du patient décédé.

Médecins Dr LE GRAND Jean-Luc Dr LEFEBVRE Laurent
Liens utiles

www.agence-biomedecine.fr

Infos don d’organes
0 800 202 224
(appel non surtaxé)

En savoir plus

Coordonnées
Joignable 24h/24

Coordinatrice
Céline BARTHEL, IADE

04 42 33 56 92
06 47 26 54 41
cbarthel@ch-aix.fr

 

Coordonnées GPS  :
Impasse des Tamaris
Latitude 43.535230
Longitude 5.441260

Astreintes :
Nicole AUTIN
Malika VALENZA
Valérie REYNAUD