Actualités
Partager
Octobre rose, l’hôpital Aix-Pertuis se mobilise !

A l’occasion du mois de sensibilisation au dépistage du cancer du sein Octobre Rose, le service de gynécologie de l’hôpital d’Aix-Pertuis se mobilise.

Le service de gynécologie du Centre hospitalier du Pays d’Aix/Centre hospitalier Intercommunal Aix-Pertuis (CHIAP) a fait un appel à son personnel pour participer au lancement d’Octobre Rose :

Mise en page 1

Chaque personne sur la photo s’engage à parler du dépistage du cancer du sein à au moins de 5 femmes. Le slogan de cette année pour l’Hôpital est : Mobilisez les femmes que vous aimez !

Actions du CHIAP le mardi 13 octobre :

Le mardi 13 octobre, le service de gynécologie et La Ligue Contre le Cancer organisent une matinée d’information et de sensibilisation au dépistage du cancer du sein à l’attention du grand public. Elle se déroulera à l’hôpital d’Aix dans le hall du bâtiment Jacques de la Roque.

En parallèle, une action pour les patientes en traitement sera réalisée. Dans l’après-midi, elles pourront bénéficier, dans le service, de soins de supports, en collaboration avec le Laboratoire Sothys et le Laboratoire Roche, partenaires de cet évènement.

Projet d’éducation thérapeutique (ETP) pour les patients atteints d’un cancer :

Le CHIAP conscient de l’impact du cancer sur la vie sociale, professionnelle et familiale travaille actuellement avec le Réseau 3C Bouches du Rhône Nord Public, sur un projet d’éducation thérapeutique (ETP) pour les patients atteints d’un cancer. Une partie de l’équipe qui animera le groupe de parole de cet ETP sera présente au cours de cette après-midi pour échanger avec les participantes.

Octobre Rose en chiffres

Octobre Rose est une campagne nationale lancée en faveur du dépistage organisé du cancer du sein initié en 2004 dans le cadre du Plan Cancer. Il concerne toutes les femmes âgées de 50 à 74 ans qui reçoivent une invitation tous les 2 ans pour passer une mammographie prise en charge 100% par l’Assurance Maladie sans avance de frais.
Le cancer du sein tient le palmarès de 1ère cause de cancers féminins et 1ère cause de décès féminins par cancer avec 11 900 décès (estimés en 2012).
Le taux de survie à 5 ans après un cancer du sein est estimé à près de 86% tous types confondus. Près d’1 femme sur 8 développe un cancer du sein au cours de sa vie. Or ce cancer s’il est détecté à un stade précoce peut être guéri dans plus de 90% des cas. Plus un cancer du sein est détecté tôt, plus les chances de guérison sont importantes.  Ce niveau de détection permet d’atteindre de très hauts taux de guérison tout en réduisant considérablement l’agressivité des traitements appliqués. Grâce au dépistage précoce, la moitié des cancers du sein sont décelés alors qu’ils mesurent moins de 2 cm ! Les différentes évaluations publiées à ce jour s’accordent sur un effet bénéfique du dépistage sur la mortalité du cancer du sein, avec une réduction de l’ordre de 15 à 21% selon les études.
A noter que le carcinome mammaire chez l’homme est exceptionnel et représente 1% de l’ensemble des cancers mammaires. Cependant il est nécessaire d’être vigilant.

Une initiative citoyenne

A l’occasion d’Octobre Rose 2015, le Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des Femme et l’Institut nationale du cancer ouvrent une vaste concertation citoyenne sur le dépistage du cancer du sein afin d’améliorer la politique de dépistage du cancer du sein en donnant la parole aux citoyennes et citoyens et aux différents acteurs du dépistage. Le site est ouvert jusqu’au 15 mars 2016.

http://www.concertation-depistage.fr/

Communiqué de presse